Rétrospective 40 ans de carrière

Une exposition de Guy Langevin

Du 28 juin 2020 au 4 octobre 2020

Salle Les Amis du CNE

Le Centre national d’exposition rend hommage à Guy Langevin, peintre, lithographe et graveur, reconnu internationalement pour ses gravures à la manière noire. Homme de métier, son art est lié à son savoir-faire et trouve son origine dans le dessin et la photographie. Célébration de la vie et de la mort, la sexualité est omniprésente dans son œuvre et le corps humain, au cœur de ses préoccupations, est beaucoup plus qu’un simple modèle.

L’exposition regroupe deux corpus qui sont déployés dans deux salles distinctes. La Salle principale accueille le volet contemporain avec Voile de peau. 
La salle Les Amis du CNE accueille ce volet rétrospectif qui fait état du parcours de l’artiste graveur sur 4 décennies qui poursuit, depuis toujours, la quête de traduire l’intangible. Guy Langevin matérialise le temps qui passe et qui nous échappe. Entre lumière et ombre, figures fluides et mystérieuses, ses corps sont dévoilés et suscitent fascination et envoûtement.
 
Biographie
Né en 1954 à Chicoutimi, Guy Langevin vit et travaille aujourd’hui à Trois-Rivières. Après l’obtention d’un Baccalauréat en Arts plastiques de l'UQTR en 1978, il poursuit avec des stages de perfectionnement en lithographie, en estampe et en gravure jusqu’en 1985.
 
Le Canada, le Portugal, la France, la Chine, la Russie et le Mexique, pour n’en nommer que quelques-uns, ont accueilli l’une de ses expositions individuelles qui se dénombrent à près de soixante-quinze et autant de participations à des expositions collectives. Référence internationale dans son domaine, il a donné au-delà de cinquante formations et conférences en Amérique du Nord et central, en Asie et Asie du sud-est et en Europe. Depuis 1988, il cumule bourses, grands prix et honneurs aux quatre coins de la planète.
 
Ne se contentant pas seulement de l’excellence dans la pratique de son art, Guy Langevin exerce également une pratique professionnelle comme commissaire et enseignant. On se l’arrache à titre de membre de jury et d’artiste invité. Son oeuvre a fait l’objet d’innombrables publications et fait partie d’une quarantaine de collections de musées, villes et institutions répartis dans différents pays.
 
 
Crédit de l’œuvre : © Langevin, Guy, Un faux mouvement, mezzotinte et pointe sèche, 2003.

Galerie photo