De la liberté à l'exode

Une exposition de Thibault Laget-Ro

Du 7 novembre 2021 au 31 décembre 2021

Salle Principale

L’exposition De la liberté à l’exode de l’artiste français Thibault Laget-Ro porte sur une réflexion de la liberté et comment celle-ci s’exprime dans nos vies contemporaines. Le peintre s’intéresse aux grands sujets de société et les transpose dans un univers pictural composé de strates multiples où le récit occupe une place centrale et où l’identité des acteurs est délibérément masquée. En effet, il fait disparaître le visage et travaille le corps et la posture afin de créer un individu idoine, universel et intemporel, icône d’un système où nous sommes tous égaux face à l’adversité et la mort. De la liberté à l’exode est née suite à un épisode particulier appelé : la caravane hondurienne, qui a vu se réunir des groupes de mille personnes pour faire le voyage ensemble avant d’être rejoints par des milliers d’autres venant de tout le continent sud- américain. « À la différence de mes oeuvres précédentes, la nature joue un rôle prépondérant dans ce récit, car elle est l’une des composantes principales de ce voyage. De la jungle luxuriante d’Amérique Centrale au désert aride du nord du Mexique, la nature s’avère être autant un allier qu’une ennemie à ce projet titanesque de migration. Je me suis donc appuyé sur les cinq éléments (l’eau, la terre, le feu, le vent et l’espace) pour traiter ce récit et développé un monde fantasmé, débordant de couleurs et de lumière et où la nature se mue en décors tantôt exubérant et riche ; tantôt en décors sec et stérile….» (Source T.L-R)

 

 

Thibault Laget-Ro est né à Tokyo en 1976. Il vit et travaille actuellement en France dans la grande région parisienne. Diplômé de l’université de la Sorbonne en économie, il a ensuite rejoint l’École des beaux-arts de Paris en tant qu'’auditeur libre. Il complètera son parcours à l’Institut des Hautes Études en Arts Plastiques, et à la fin de cette formation, participera à la Biennale de Paris à Beyrouth. Depuis, ses oeuvres furent présentées à de nombreuses reprises en France et à l’étranger notamment en Corée du Sud, au Liban, en Belgique en Italie et au Canada. Il a aussi réalisé deux résidences d’artistes, dont une à Santa Fé aux États-Unis et l’autre à Baie Baie-Saint-Paul au Canada. Son oeuvre enrichi différentes collections à l’international notamment dont; la Collection privée François Pinault, la Fondation Montresso, l'Artothèque de Saint-Cloud, le MAC de Baie-Saint-Paul ainsi que la Fondation COLAS.

Crédit de l’oeuve : © Thibault Laget-Ro, « C’est mieux que rien », Acrylique, 2021.