IN VITRO - CAROLINE OUELLETTE

Une exposition de Caroline Ouellette

Du 3 novembre 2022 au 31 décembre 2022

Salle Desjardins

IN VITRO

L’exposition In Vitro de Caroline Ouellette se veut le résultat des recherches de l’artiste dans le cadre de son doctorat en philosophie spécialisé en verre d’art de l’Université d’Australie-Méridionale. La proposition de l’artiste porte sur les qualités intrinsèques du verre et les possibilités que ces qualités offrent en rapport avec les idées reçues qu'évoque l'utilisation du verre. La transparence et la translucidité du verre sont des propriétés connues du matériau, mais il y a des avenues très peu exploitées comme sa fragilité, la peur que les gens ressentent à l'idée de manipuler des objets en verre, sa mémoire et les similarités qu'il partage avec l'eau. Le verre est une matière à la fois fragile et résistante ; le travail de Caroline Ouellette transpose ces deux pôles de la matière en les faisant résonner l’un et l’autre. Constituée de sept pièces composées d’éléments crées à l’aide de différentes techniques du verre, la sélection d’œuvres de l'exposition In Vitro de Caroline Ouellette incite, de façon non explicite, le visiteur à interagir avec certaines sculptures de verre. Le travail de l’artiste laissera donc place à l’interaction et à l’interprétation et sera ainsi en constante évolution.

« L’exposition In Vitro est une réflexion sur la matière qu’est le verre. Grâce au verre, le spectateur n’est pas confiné à la surface du travail, il est invité à l’intérieur. Comme matière, il offre la possibilité d’approfondir la surface des choses à travers leurs formes, leurs caractéristiques et leur cœur. À travers leurs transparences, les objets en verre donnent l’impression d’inclure et de renvoyer l’image de la pièce qui les entoure en incluant le spectateur. Il transforme l’espace les entourant en même temps que d’être transformé par celui-ci. Cette réflexion pousse le spectateur à l’introspection. » (Source C.O)

Native de Québec en 1975, Caroline Ouellette sculpte le verre depuis 1996. En 2002, elle termine son programme d’études collégiales à Espace Verre. Depuis 2014, elle est titulaire d'un doctorat en philosophie spécialisé dans l'art du verre de l’Université d’Australie-Méridionale. En 2004, elle cofonde l’atelier de verre Welmo situé à Frelighsburg en Estrie. Pendant plusieurs années, elle fabrique tant des pièces pour le marché des boutiques spécialisées en métiers d’art que des pièces uniques pour le marché des galeries. Son travail embrasse la tension du verre comme matière fragile et résistante et a été présenté à plusieurs reprises au Canada et à l’étranger. Les œuvres de Caroline Ouellette se retrouvent dans de nombreuses collections privées et publiques, notamment dans celles du Musée des beaux-arts de Montréal et du Musée national des beaux-arts du Québec.

Galerie photo