Le salon de l'inutile

Une exposition de Natalie Birecki et Mélissa Lavoie

Du 4 avril 2021 au 13 juin 2021

Salle Desjardins

Le Salon de l’inutile met en lumière la frontière entre l’art et l’artisanat dans un contexte d’art actuel. En revitalisant des éléments tirés des arts traditionnels, cette exposition ludique nous fait part de deux recherches bien distinctes qui questionnent l’essentialité des objets sans-fonction dans une société alimentée par la consommation, et parallèlement, son éphémérité.

 

Natalie Birecki propose des sculptures et peintures qui questionnent la cohabitation des objets et des humains, mettant en lumière l’ironie de cette symbiose. L’opposition des choix des matériaux est utilisée comme moteur créatif, véhiculant une recherche d’équilibre. La recherche de plasticité, qui fait écho au folklore et au kitsch, juxtaposée à des narrations hybrides contradictoires, révèle un univers surréaliste aussi troublant qu’onirique.

 

Mélissa Lavoie recueille les souvenirs de soixante-dix participants et fait ensuite l’interprétation de ces photographies sous forme de dessin. Ce partage de mémoire, parfois accompagné de témoignage, relate des moments marquant des participants avec leur grand-père. Les participants avaient l’opportunité de se procurer un chandail imprimé de leur dessin personnalisé. Ce projet est une manière de questionner la valeur et l’utilitaire; la valeur de l’oeuvre a_chée sur le mur et la valeur de la même oeuvre imprimée sur un objet usuel. Un processus créatif relationnel qui oscille entre le commerce, l’artisanat et l’art actuel.

 

Cette exposition duo est le prix remporté par Natalie Birecki et Mélissa Lavoie dans le cadre du Symposium national du Centre national d’exposition sous la thématique « Mise en quarantaine » qui a eu lieu à l’automne 2019.